Suivez-nous

Hors-jeu

Il n’est jamais trop tard pour réaliser son rêve!

Sabrina Gignac Brassad a commencé les compétitions de Snowboard Cross à 27 ans. La québecoise revient sur son parcours et nous explique sa motivation.

Sabrina Gignac Brassard
Crédit photo: John Kunicek

Sabrina Gignac Brassard, snowboardeuse passionnée, nous raconte son parcours et nous prouve qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser son rêve.

Le sport est ma passion depuis que je suis toute petite et elle prend beaucoup de place dans ma vie encore aujourd’hui à 30 ans. Mais depuis maintenant un peu plus que deux ans, je suis nouvellement athlète de Snowboard Cross et je fais même partie de l’Équipe Québec. Étant fan de rapidité et de sports extrêmes, à l’âge de 27 ans j’ai réalisé un rêve de jeunesse, qui était de faire des compétitions dans ce sport. 

Pourquoi avoir attendu aussi tard?

Et bien, mes parents n’avaient pas beaucoup d’argent et j’ai fait des études au Cégep et à l’Université qui me prenait beaucoup de mon temps. Maintenant que j’avais un peu de temps, j’ai décidé de me lancer à fond dans ce sport et d’y mettre beaucoup d’effort.

Possible de combiner sport et étude de haut niveau

Malgré mon travail à temps plein et la maîtrise que je suis sur le point de terminer, mon horaire est très chargé, mais j’arrive à m’entrainer trois fois par semaine durant l’été et à partir toutes les fins de semaine en Beauce pour mes entraînements sur neige ou pour mes compétitions un peu partout en Amérique du Nord. 

Comment rester motivée malgré les défis?

Ma motivation est le dépassement. Malgré mon âge plus élevé que les autres filles avec qui je course, cela ne m’arrête pas, car je réussis quand même à bien performer et à me surpasser. Par exemple, cet hiver j’ai participé pour la première fois à une compétition de haut niveau (NorAm) contre des athlètes internationales et j’ai réussi à terminer 9e sur 32. Ça ne semble peut-être pas si bon que ça pour vous, mais sachant contre qui j’ai coursé et que j’ai moins d’expérience que d’autres pour ce sport, je suis très fière d’avoir fait un excellent résultat pour cette course. 

Je veux simplement terminer en disant qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves! Rien ne vous empêche de faire ce que vous voulez. Vous en êtes capable!

Infolettre

À lire aussi

Plus dans Hors-jeu