Suivez-nous

Football

Le triomphe de Megan Rapinoe au Ballon d’Or

La capitaine américaine élue ballon d’or de l’année 2019

Coupe du monde de football FIFA 2019 - États-Unis - Megan Rapinoe
Megan Rapinoe - États-Unis - Crédit photo: A2M Sport Consulting

L’année 2019 restera une grande année pour Megan Rapinoe.

Dimanche dernier, l’américaine a reçu son premier Ballon d’Or succédant à la norvégienne Ada Hegerberg, qui avait obtenu le premier Ballon d’Or décerné à une footballeuse l’année dernière.

L’anglaise Lucy Bronze et Alex Morgan, co-équipière de Megan Rapinoe en sélection nationale, complètent le podium, respectivement deuxième et troisième.

Cette récompense vient couronner une année de succès pour la désormais célèbre numéro 15 qui mérite amplement d’inscrire son nom au palmarès.

Le 7 juillet, la capitaine de la sélection américaine menait son équipe au titre et remportait la coupe du monde de football à Lyon. À l’issue de la rencontre, elle obtenait également le titre de meilleure marqueuse du tournoi (ou Soulier d’or) avec 6 buts et celui de meilleure joueuse sur l’ensemble de la compétition (Ballon d’or), rien de moins que ça. On se souvient aussi (et on n’oubliera pas de sitôt) de ses deux buts en quart de finale contre les françaises qui avaient anéanti tout espoir de demi-finale pour la nation hôte de l’événement.

Le 24 septembre, Megan Rapinoe était élue meilleure joueuse de l’année par la FIFA au terme d’une saison qu’elle a survolé avec 50 buts en 158 matchs en sélection nationale.

Une personnalité charismatique

Si la footballeuse impressionne et s’impose en leader sur le terrain, elle agit aussi en porte-parole pour les droits des femmes, la communauté LGBTQ et les minorités. Charismatique, elle n’hésite pas à s’opposer publiquement à la politique de Donald Trump, déclinant même son invitation à la Maison Blanche après leur victoire en coupe du monde. On l’a aussi vu refuser de chanter l’hymne américain, en soutien au mouvement de boycottage lancé par Colin Kaepernick, le joueur de football américain, pour protester contre les violences policières visant les Noirs.

Que de titres pour Megan Rapinoe qui termine cette année de la plus belle des façons avec un triomphe au Ballon d’Or 2019.

Infolettre

À lire aussi

Plus dans Football