Suivez-nous

En tribune

Un encadrement entièrement féminin à Rugby Canada

Du progrès vers l’égalité des genres dans le sport au féminin.

La canadienne Keyara Wardley court marquer l'essai contre l'Australie lors du jour 2 du HSBC Sydney Sevens 2020 au Bankwest Stadium le 2 février 2020 à Sydney, Australie.
Crédit photo: Mike Lee - KLC fotos pour World Rugby

L’encadrement de l’équipe de développement féminin à Rugby Canada, les Maple Leafs, est composée uniquement de femmes cette année. Kristy Martin Hale, la coordinatrice du programme de haute performance féminin à Rugby Canada nous explique les progrès réalisés dans l’égalité des genres sur le site de World Rugby.

Comme l’explique Kristy Martin Hale lors du rassemblement en août dernier pour le lancement de la Maple Leaf Academy. « C’était un moment très émouvant pour toutes les sportives de 18 à 22 ans qui étaient là, de s’asseoir et de voir que votre spécialiste est une femme, que votre diététicienne est une femme, que votre kiné est une femme, que votre manager est une femme et que votre entraîneure est une femme. On a ainsi pu leur montrer toute la gamme d’activités qu’elles pouvaient embrasser dans notre sport, au-delà du jeu. »

Comment se passe le recrutement des joueuses de la Maple Leaf Academy? Le programme national féminin de Rugby Canada sélectionne des talents en herbe en organisant des journées d’évaluation un peu partout dans le pays. De ces joueuses, certaines jouent pendant la saison de rugby à 7 pour le Canada et/ou les Maple Leafs, son équipe de développement.

D’ailleurs, une des joueuses clés de l’équipe de rugby à 7 actuelle, Charity Williams, a commencé avec les Maple Leafs.

Rappelons également que les Canadiennes ont pris la troisième place des Seven Series cette année, comme l’année dernière et qu’elles ont obtenu leur ticket pour les prochains JO de Tokyo en 2021.

Infolettre

À lire aussi

Plus dans En tribune