Suivez-nous

Voile

Les trois dernières navigatrices arrivées

Isabelle, Samantha et Alexia ont terminé leur Vendée Globe 2020 cette semaine!

Arrivée des trois navigatrices du Vendée Globe 2020
Crédit Photo: Vendée Globe

On les attendait avec impatience dans le chenal des Sables d’Olonne et elles avaient hâte de finir ce Vendée Globe 2020. Les trois dernières navigatrices sont arrivées cette semaine!

Isabelle Joschke

D’abord, Isabelle Joschke a ouvert le bal des arrivées mercredi. La franco-allemande a passé la ligne d’arrivée hors-course après son abandon du 9 janvier suite à une avarie. Malgré tout, elle avait trouvé le courage de repartir pour finir son tour du monde et rallier les Sables d’Olonne.

Le détail de sa course est sur ce lien.

«Je suis fière car je suis vraiment allée au bout de moi-même. Je pense avoir donné le meilleur de moi.», explique t-elle en conférence de presse.

Samantha Davies

Ensuite, vendredi, c’est une dame au grand coeur qui a rejoint les Sables d’Olonne après avoir dessiné un coeur avec son bateau au large. Comme Isabelle Joschke, Samantha Davies termine hors-course après son arrêt au Cap le 5 décembre pour réparer Initiatives-Coeur, son bateau. Tenace, déterminée elle aussi à boucler ce Vendée Globe, elle repart quelques jours plus tard. Sa motivation? C’est Mécénat Chirurgie Cardiaque, comme elle le raconte à son arrivée. Ainsi, son parcours aura permis de sauver 102 enfants, comme l’a écrit l’artiste nantais NDO sur la grand plage des Sables d’Olonne.

Et qui dit mieux pour l’accueillir qu’Isabelle Joschke et Miranda Merron arrivée 8 jours avant.

Alexia Barrier

Enfin, aujourd’hui, c’est Alexia Barrier qui a franchi la ligne d’arrivée et prend la 24e place de ce Vendée Globe 2020. Blessée au dos après sa chute il y a un peu plus d’une semaine, elle a fini la course tant bien que mal mais elle l’a fait, son premier Vendée Globe!

De sa conférence de presse disponible ici, on a retenu ceci (entre autres): « Cette année nous étions 6 femmes au départ, et 6 à l’arrivée, en course ou hors course, peu importe. J’ai trouvé cela hyper courageux de la part d’Isa (Joschke) et de Sam (Davies) de repartir hors course. Il faut que ce soit quelque chose de normal d’avoir plus de femmes sur le Vendée Globe. Quand on voit que Clarisse (Crémer) bat le record d’Ellen MacArthur cette année, c’est super pour elle, mais quelle honte de voir que ça a pris autant de temps d’avoir des budgets et des projets qui nous donnent cette opportunité. C’est inspirant pour toutes les petites filles, qui veulent faire de la voile ou autre chose. Il n’y a pas d’histoire de genre, c’est une histoire de détermination et de travail ! ».

L’Infolettre

À lire aussi

Plus dans Voile